AFF 2022 A0 HD jpeg.jpg
 
Intention.jpg
MAIN PNG NOIR.png
TW.jpg

Tom Waits

Il y a un an nous proposions les premières Rencontres de Puyméras, avec une double idée, associer Littérature et Nature, et s’appuyer édition après édition sur les mêmes thématiques afin de prendre, non seulement la température de notre époque (oui, ça chauffe de plus en plus), mais le pouls de ce monde confronté à des défis inédits face au dérèglement climatique, à des changement de comportements, de modes de vie.

Nous retrouverons donc les mêmes thématiques dans ce deuxième épisode : L'avenir de la vigne, Quitter la ville ("le big Quit"), Fraternité avec le vivant, Écrire la nature.  Des rencontres-feuilletons, en somme.

Initiées par Jean Rouaud et Nathalie Skowronek, la deuxième édition des Rencontres se déroulera à Puyméras, les 23 & 24 juillet 2022.

Stands des associations

Entrée libre

Cour de l'école de Puyméras / Samedi 23 juillet de 14h30 à 23h00 / Dimanche 24 juillet de 9h30 à 12h30

Cour ombragée, fraîcheur garantie 😉

 
Les lieux.jpg

Situé dans le triangle d’or que forment Puyméras, Faucon et Mérindol-les-Oliviers, au pied du mont Ventoux et à la frontière entre le Vaucluse et la Drôme, le village de Puyméras et la cour de son école vivront au rythme des Rencontres. Pour télécharger le plan du village, c'est ici.

 
l'‚quipe.jpg
AVT_Nathalie-Skowronek_881.jpg

Nathalie Skowronek

European Union Prize for literature 2020 pour La carte des regrets, Grasset

a publié en outre :

Karen et moi, Arléa

Max, en apparence, Arléa

La Shoah de Monsieur Durand, Gallimard

Un monde sur mesure, Grasset

Elle enseigne au Master textes et création littéraire à l'école Nationale Supérieure des Arts de la Cambre à Bruxelles 

Portrait-Jean-Rouaud-18-octobre-2018_0_7

Jean Rouaud

Prix Goncourt  1990 pour Les Champs d'honneur, Minuit

Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages dont les derniers parus : 

La splendeur escamotée de frère Cheval, Grasset 

Kiosque (cinquième tome de La vie poétique), Grasset

L'avenir des simples, Grasset

La constellation Rimbaud, Grasset

Juge de Montaigne, une tragi-comédie, Seghers

Qui terre a, guerre a, Grasset

Merci à
La mairie de Puyméras, Roger Trappo et son équipe

Le comité de pilotage : Mireille Autran, Suzanne Barnouin, Françoise Berlamont, Brigitte Brienne, Chantal Faure
Jeannie Peyre, Danielle Singer

La bibliothèque & l'école de Puyméras
Le Département de Vaucluse
Sophie Rigaut
L'AOC Ventoux et son équipe
La cave de la Comtadine à Puyméras
La librairie L'Annexe à Malaucène
 

Wallonie-Bruxelles international
L'association Le sentier de la source
Pascal Claude, Clarisse Bernier, Arielle Margaux, Emmanuelle Dancourt

logo-puymeras-mobile.png
wbi.jpg
comtadine.png
logo-vaucluse.jpg
plantin.png
girocèdre.png
france bleu HD.png
barrys nv.png
logo_parc_ventoux_exe.png
logo aoc ventoux.png
l'annexe.png
BIOCOOP nvLOGO.jpg
 
débat et conférences.jpg
les ateliers.jpg
 
Livre logo.tif

Écouter celles et ceux qui parlent en connaissance de cause : pour avoir volontairement quitté la ville, s’être exprimés en pionnières-pionniers avant que les désagréments en cours ne leur donnent tristement raison, s’interroger sur la situation présente et poser les jalons d’une espérance. Par l’essai, le verbe ou la littérature.

Modération Pascal Claude & Alexandre Vernin.

 

PROGRAMME EN PDF ICI

Capture d’écran 2021-06-16 à 13.42.07.pn

Pascal Claude

Pascal Claude est journaliste et animateur radiophonique  pour la RTBF. Il présente les émissions "Dans quel monde on vit ?" et "Et Dieu dans tout ça ?" sur la radio belge La Première .

alexandre.png

Alexandre Vernin

Alexandre Vernin est chargé de mission pour le patrimoine et la culture au parc régional des Baronnies.

Samedi 23 juillet de 21h30 à 22h30

« Les écrivains en leur jardin »

Jean-Pierre Martin & Thierry Gillyboeuf

jean-Pierre Martin.png
Thierry Gillyboeuf.png

« La main à plume vaut la main à charrue » se moquait Rimbaud. Et pourtant nombreux sont les auteurs qui comme Candide ont cultivé leur jardin. Orwell s’installa dans une île sauvage de l’Écosse avec l’idée de vivre de son potager et Thoreau a laissé le plus fameux témoignage d’un retrait volontaire, où il raconte comme il faisait pousser ses haricots au bord de l’étang de Walden près de Boston.

Jean-Pierre Martin,
 écrivain et professeur des universités (dernier livre paru,  Le monde des Martin, L'Olivier, 2022), a été artisan en Auvergne dans les années 80 et vit actuellement en Ardèche. Il nous parlera de la face bucolique de l’auteur de 1984 .

Thierry Gillyboeuf, biographe, essayiste et traducteur, nous parlera de Thoreau dont il a traduit journaux et correspondance.

Samedi 23 juillet de 20h30 à 21h30

« Quitter la ville 2 »

Catherine Bernard & Jean Rouaud

Catherine Bernard.png
JR.jpg

Quatre-vingt pour cent des Franciliens veulent quitter Paris et ses alentours pour une ville de province et la campagne. Le mouvement prend une telle ampleur qu’aux États-Unis on lui a donné un nom : The big Quit. Même pas besoin de traduire. On sait ce qu’on quitte mais pour quoi ? Pour le calme (mais avec des oreillettes dans les oreilles), pour une idée de la nature (mais en râlant après les coqs, les cigales et l’herbe qui envahit le jardin). Nous avons été coupés depuis si longtemps de ce qui était notre source qu’il nous faut tout apprendre, et face à l’urgence climatique transformer les gestes barrières en gestes conservateurs de notre alma mater.

Journaliste pendant vingt ans, notamment pour le quotidien Libération, Catherine Bernard est désormais vigneronne. Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages dont Dans les vignes, chronique d'une reconversion (Actes Sud, 2020).

Jean Rouaud a publié en mars 2022 Qui terre a, guerre a aux éditions Grasset.

Samedi 23 juillet de 18h00 à 19h00

« Sauve qui peut (la planète) »
​À la découverte de l'agroforesterie

Isabelle Fabre et Stéphane Saurel

Stéphane Saurel.png
Isabelle Fabre.jpg

Qu’il y ait urgence, tous hormis quelques têtes dures sont d’accord. État des lieux fourni par Isabelle Fabre, chargée de climat pour l’AOC Ventoux. Comment échapper au « printemps silencieux », à un monde d’où les oiseaux auraient disparu ? Pas d’autre solution que d’abandonner les anciennes méthodes destructrices de notre environnement. L’agroforesterie dont nous parlera Stéphane Saurel, vigneron aux Terrasses d’Éole consiste à recréer un  état originel où agriculture, élevage et forêt vivent en bonne compagnie, se régénérant mutuellement. Les lois de la nature ne sont pas que cruelles. Elles pratiquent aussi l’entraide.

Samedi 23 juillet  !! changement d'horaire de 16h00 à 17h00 !!

« Fraternité avec le vivant, acte 2 »

Emmanuelle Figueras & Noémie Lassauge

Emmanuelle Figueras.png
Noémie Lassauge.jpg

Les maçons appellent témoin ce bouchon de plâtre qu’ils glissent dans une fissure et qui permet de vérifier l’évolution de son écartèlement. Les témoins dans la nature se nomment papillons, abeilles, moineaux, lucioles qui peu à peu rejoignent le dodo, ce gros dindon exterminé par les colons de l’île Maurice. Nous sommes tous potentiellement des dodos. 

Emmanuelle Figueras est auteure de récits-documentaires pour la jeunesse. Spécialiste des questions environnementales, elle dirige également la rubrique Jeux Animo du magazine Femme actuelle
.

Noémie Lassauge est en charge de l'Atlas de la Biodiversité pour le Parc du Mont Ventoux. Elle présentera également le projet ainsi que ses premiers résultats de 14h30 à 16h30.

Samedi 23 juillet !! changement d'horaire de 17h00 à 18h00 !!

« L’avenir de la vigne, acte 2 »

Catherine Bernard & Frédéric Chaudière

Catherine Bernard.png
f chaudière.png

L’an passé, on craignait pour nos vignobles. Ça craint toujours et la disparition des ceps, si rien n’est prévu pour stopper le thermomètre, est actée : une petite cinquantaine d’années. On appellera ça le vint cuit peut-être.

Frédéric Chaudière, président de l’AOC Ventoux, nous livrera la suite de ses réflexions et ses propositions, et Catherine Bernard, qui a quitté le journalisme pour la vigne et écrit des livres formidables sur la question, évoquera une ultime reconversion pour abriter ses plants de la canicule.

Samedi 23 juillet de 15h00 à 16h00

« Les nourritures terrestres »

Catherine Charmetant & Mélanie Pailloux

catherine charmetant.png
truffe noire.png

Audrey Hepburn disait de son ami Hubert Givenchy qu’il était comme un arbre. Les métaphores abondent qui nous rapprochent du monde végétal. Ce qui dit combien nous nous en remettons à lui. Or les plantes ont subi une sélection sévère. Du foisonnement des variétés nous n’avons retenu que quelques-unes, élisant la truffe au sommet de la hiérarchie du goût, jetant aux orties, l’ortie et sa soupe, par exemple. Qu’en est-il vraiment entre culture et nature, entre saveurs et conventions, entre appellation des produits et manipulation des marchés ? Écoutons Catherine Charmetant, auteure avec Philippe Rivault de De la cueillette à l'assiette (Jouvence, 2008), et Mélanie Pailloux, spécialiste de la truffe, nous mettre l’eau à la bouche.
 

Samedi 23 juillet de 15h00 à 16h00

« Pourquoi les orangs-outans n'aiment pas le dentifice » - Atelier enfants

Emmanuelle Figueras

Emmanuelle Figueras.png
orangs-outans.png

En quoi l’orang-outan dépend-il de la forêt ? Pourquoi est-il très proche de nous ? Quel rapport avec la déforestation et l’huile de palme ? Comment un cycliste à Paris peut-il sauver les ours au pôle Nord ? Quels morceaux du monde y a-t-il dans une console de jeux ? À travers une série de questions moins loufoques qu’elles n’en ont l’air, l'atelier s’attache à décrypter les répercussions que de simples gestes du quotidien peuvent avoir sur la nature.

Emmanuelle Figueras est auteure de récits-documentaires pour la jeunesse. Spécialiste des questions environnementales, elle dirige également la rubrique Jeux Animo du magazine Femme actuelle.

Dimanche 24 juillet de 09h30 à 11h00

« Petit déjeuner en compagnie de Jean-Pierre Martin »

Jean-Pierre Martin

jean-Pierre Martin.png
mes fous.png

Jean-Pierre Martin est écrivain, essayiste, professeur de littérature contemporaine à l’université Lumière Lyon 2, membre honoraire de l’Institut universitaire de France, membre du comité de rédaction des Temps modernes, membre du comité d’orientation et de prospective du Forum vies mobiles. Il est l'auteur notamment de L'autre vie d'Orwell (Gallimard, 2013), Mes fous (L'Olivier, 2020), et dernièrement Le monde des Martin (L'Olivier, 2022).

Au jardin du restaurant Le Girocèdre à Puyméras . Petit déjeuner payant.

Dimanche 24 juillet de 09h30 à 11h00

« Promenade botanique »

Annie Latcher & Suzanne Barnouin

PHOTO-2021-03-01-13-00-41.jpg
652adea6-305f-4d00-925d-27a54c6a3651.JPG

Se promener et être en mesure de donner un nom aux arbres, aux plantes et aux oiseaux.
Promenade le dimanche matin en compagnie de deux botanistes hors pair. 

Rendez-vous sur la place de la Grande Fontaine (ou point d'accueil devant le café des Barrys). Pour vous repérer, c'est ici

Dimanche 24 juillet de 11h00 à 12h30

« L'urgence climatique, que peuvent les citoyens ? »

Clôture des rencontres en compagnie de l'ensemble des invités

climat.png
IMG_1490.jpg

Suivi du pot de l'amitié offert par la cave de la Comtadine
Jardin de Suzanne (Pour trouver le jardin c'est ici. Sinon point de rencontre à 10h45 devant le restaurant Le Girocèdre).

 
OLIVIER PNG NOIR.png
les ateliers.jpg

Samedi 23 juillet de 15h00 à 18h30 & Dimanche 24 juillet de 9h30 à 13h00

La main à plume vaut la main à charrue, disait Rimbaud. Ces ateliers seront un moyen de mettre la main à la pâte, une approche pratique et pédagogique par des spécialistes des questions traitées. 

Exposition des enfants de l'école de Puyméras.

Exposition : Je dessine la nature
par les élèves de Puyméras
Dans la cour de l'école,
les enfants présentent une série de dessins sur la nature.
Samedi 23 juillet à 14h30

.

Exposition : Mes arbres en coupe
par Suzanne Barnouin
À vous de jouer !
Découvrir le nom des arbres à partir d'échantillons de troncs disséminés dans la cour de l'école.

.

Stand ABC : L'Atlas de la biodiversité
par Noémie Lassauge
Venez découvrir l'Atlas de la Biodiversité. Présentation et découverte des premiers résultats. Vous pouvez également venir tester vos connaissances du patrimoine naturel local et y déposer les pelotes de réjection de rapaces nocturnes collectées à la suite de l’enquête participative sur le sujet.
Plus d'infos ici
Samedi 23 juillet de 14h30 à 16h30

.

 

Contactez-nous

Merci pour votre envoi !

 

Des questions sur les Rencontres de Puyméras ? Nous sommes là pour y répondre